Battre en retraites : il n’en est pas question !

Que nous arrive t-il en France? Nous le pays de la « risée de l’Europe » selon certains. Ah qu’ils aimeraient s’en convaincre ! La retraite à 62 ans, pour tous, avec les 41.5 années de cotisations, voilà le progrès. La voilà la grande réforme du sarkoysme!

De Gaulle a fait une Constitution, Pompidou a institué le SMIC, Giscard a voté l’avortement, Mitterrand a aboli la peine de mort, Chirac a dit « Non » à l’Amérique. Et Sarkozy, lui on retiendra quoi? Cette foutu réforme des retraites. Et pourtant il est important de s’arrêter sur ce nominatif. La réforme. Mais qu’est-ce qu’une réforme? « Un projet dont le but est d’apporter des améliorations ». Alors cette réforme des retraites en est t-elle vraiment une? Et bien non! C’est un suppositoire qu’on essaye de nous faire avaler par toute une propagande gouvernementale! « On ne peut plus financer nos retraites! » Voilà ce qu’on a dit à nous peuple français du jour au lendemain.

Le Petit Nicolas écrivait pourtant en 2007 dans le quotidien Le Monde (entre temps il aurait bien voulu le racheter)  » Le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer ». Mais que s’est-il passé ?! Une crise ? Et nous devons en payer (encore) les frais ? La voilà la méthode du Sarko-menteur. En Suède, on a mis 6 ans pour définir un nouveau système de retraite, en France tout se fait dans la précipitation ! En 2007, il nous disait que tout allait bien, en 2010 on court à la catastrophe!

Calomnie!

 

Ni les partenaires sociaux (syndicats et syndicats étudiants et lycéens ) n’ont eu leur mot à dire. Tout a été décidé à l’Élysée, tout a été exécuté dans la maison du soldat Woerth qui envoie des Légions d’Honneur à n’importe qui. « Vous français vous devrez travailler jusqu’à 62 ans ». Vraiment ? Mais pour toute cette jeunesse qui rentre de plus en plus tard sur le marché de l’emploi du fait de nos années d’études, et qui commence à travailler avec un CDD. Ce n’est à 62 ans que nous aurons notre retraite, mais à 65, 66, 67 ans, faites le calcul. Nous irons travailler en déambulateur? Ou pour ceux qui auront la chance de bosser chez France Télécom, ils se seront jetés par la fenêtre avant. Travailler oui, mais à quel prix!

Nous vivons plus longtemps donc nous devons travailler plus longtemps. Logique non ? C’est ça alors leur argument ? Dans ce cas là faisons travailler les femmes plus longtemps, puisqu’elles vivent plus longtemps que les hommes ! Tout ça est absurde ! On nous prend pour des imbéciles. Le gouvernement ne s’est-il jamais demandé que si nous vivions plus longtemps aujourd’hui c’est aussi grâce à tout les acquis sociaux pour lesquelles nous nous sommes battus. Cette « reforme » va dans le sens inverse de l’Histoire, celle avec un grand H, dont jamais la Sarkozye n’en fera partie.
De plus, le gouvernement ne tient pas compte des inégalités qu’il existe en terme d’espérance de vie : un cadre vit 7 ans de plus qu’un ouvrier. Et si nous vivons plus longtemps, il faut savoir que nous produisons aussi toujours plus! Depuis des années et des années, les français (plus que les autres) créent toujours davantage de richesses, et ça le gouvernement n’en tient pas compte.
Alors la seconde excuse, qui est d’ailleurs la dernière qu’ils sont capable d’avancer c’est :  » Mais regardez ailleurs, ils l’ont tous fait « ! Et bien justement, on a vu, et on veut pas finir comme eux. Nous comparer à l’Allemagne ? Ça ne sert à rien, puisqu’ils n’ont que 35 années de cotisations. Leur histoire et leur culture sont différentes. Parce que si demain Outre-Rhin on venait à faire une « réforme » sur l’éducation, ou le temps de travail, on devrait faire pareil? Le gouvernement n’a t-il aucune imagination ou doit-il toujours regarder ce qui se fait ailleurs. Qu’il regarde justement au Japon, au Canada, ou en Belgique où la retraite à 60 ans existe ! Ce n’est pas un totem, ce n’est pas un luxe, c’est un droit à tous.

 

Il est temps de dire la vérité aux français.

 

« On ne peut plus financer nos retraites » disent-ils. C’est faux. Il est temps de dire la vérité aux français. L’argent y en a toujours pour les Bettencourt, pour les Bernard Tapie, mais l’argent y en a jamais pour nous !
En reculant l’âge légal de départ à la retraite, le gouvernement créer plus de chômage. Certes il réduit le déficit de l’assurance vieillesse mais il creuse celui du chômage! Autant dire, que cela ne sert à rien.
Alors puisque le 7 septembre (et encore on a commencé à battre le pavé le 24 juin), le 23 septembre, le 2 octobre, le 12 octobre, le 19 octobre cela n’a pas suffit. Continuons le mouvement. Le gouvernement joue les sourds, il se radicalise alors faisons de même. Nous ne sommes pas ces moutons qui iront à l’abattoir! Que ceux qui croient à cette « réforme « qui n’en est pas une, nous laissent. Nous, nous nous battrons à leur place ! Bloquer les raffineries , bloquer les lycées s’il vous en plaît. La bataille la rue fait rage. C’est désormais un rapport de force dans lequel nous nous sommes engagés.

 

François Guiffard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Pour être informé des dernières publications

    Rejoignez 66 autres abonnés

  • Archives

%d blogueurs aiment cette page :