La « fin du mouvement »?

Lemonde.fr et les grands médias vous l’avaient annoncé, la droite s’en réjouit déjà, le mouvement est fini. Et oui les syndicats n’ont mis QUE 1,2 millions de personnes dans la rue. Il faut dire que les médias ont contribué à cette démobilisation du peuple en lançant une véritable campagne de défaitiste et démobilisatrice.

Il faut dire aussi que 1,2 millions c’est peut-être franchement pas terrible par rapport au 12 ou au 19 octobre (3,5 millions) mais que ça reste bien mieux que d’autres manifestations (le 27 mai par exemple). Et certains syndicats portent une responsabilité également : en plaçant cette journée un samedi et la précédente en pleine vacances (que ce soit dans la plupart des universités ou dans les lycées), ils ont totalement démobilisé la jeunesse (et pour certains c’était volontaire !) et en n’appelant à aucune journée de mobilisation avant la promulgation du texte, ils empêchent toute reprise du mouvement.

 

Cette réforme est aussi un moyen pour Sarkozy de remobiliser l’électorat libéral

 

En effet, beaucoup commencent à tirer le bilan : le Parti Socialiste en tête par la voix de Benoît Hamon. Mais en réalité beaucoup d’autres sont dans une stratégie de sortie de crise. Ils font le jeu de l’UMP : cette réforme, contestable sur le fond, est aussi un moyen pour Sarkozy de remobiliser l’électorat libéral (au risque de s’aliéner l`électorat chrétien-démocrate et de ressouder la gauche), il cherche en effet à s’afficher comme un Thatcher, comme un « casseur de grèves » qui va réussir à mater ces syndicats « gauchistes, corporatistes, populistes… ».

D’abord il faut rappeler que des mouvements similaires (celui du CPE par exemple) ont aussi connu des « creux ». Comme on ne peut pas décréter la grève générale, on ne peut pas décréter la fin du mouvement. Une loi votée et promulguée pouvant être abrogée, rien ne nous empêche de continuer à nous battre contre cette réforme ultralibérale scandaleuse et inique. Et profitons-en pour élargir le mouvement, transformons-le en un mouvement généralisé contre le libéralisme conservateur de Sarkozy c’est-à-dire contre l’austérité, les lois racistes et les pratiques liberticides de ce gouvernement !

Faut-il penser à d’autres formes d’actions? Oui mais il ne faut pas abandonner non plus les manifestations et les grèves : ses actions ne peuvent que « maintenir » la pression sur le gouvernement et l`atmosphère ae lutte mais aussi le suivi médiatique du mouvement.

Enfin quid de la mobilisation ees jeunes ? Elle reprend très mal après les vacances surtout chez les lycéens où les tructures syndicales sont malheureusement faibles: il n’y a plus de dynamique ! Chez les étudiants, même si des facs sont encore dans le mouvement, les étudiants ont cédé, dans leur majorité, à la campagne de démobilisation de la droite et des médias. Et l`absence de journée d`action interprofessionnelle empêche toute reprise du mouvement chez les jeunes. Même si le travail, notamment de l’UNEF ou de l’UNL (mais aussi du PG) a été colossal et même si nous sommes fatigués (six mois de mobilisation ça use), il faut tout recommencer et recréer une dynamique car les jeunes comme les salariés et les chômeurs, n’ont pas été entendus par le gouvernement.

Il faut que le Parti De Gauche développe un discours sur une « politique de la jeunesse »

Et si le PS croit qu’avec ce mouvement, les jeunes voteront pour lui (ou pour la gauche) en 2012, il se met le doigt dans l`oeil (désolé Martine, je sais c’est petit mais c’est un aveugle qui fait la blague !). Les études en sociologie politique (notamment celles d’Anne Muxel sur 2002) montrent que les jeunes se mobilisent fortement mais ne vont pas nécessairement aux urnes ensuite : l’offre politique est en effet insatisfaisante car les partis ignorent leurs problèmes et ne sont pas assez représentatifs. C’est pourquoi il faut que le Parti de Gauche développe un discours sur une « politique de la jeunesse » (éducation, enseignement supérieur, question des banlieues, chômage des jeunes…) et ce sera justement l’objet d’un forum en 2011 et de nos travaux préparatoires ce jeudi 11 novembre à Bruxelles.

Tristan Haute
Référent Réseau Jeunes Nord

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Pour être informé des dernières publications

    Rejoignez 66 autres abonnés

  • Archives

%d blogueurs aiment cette page :