Elections locales en Grèce: austérité, abstention et autre gauche

Des élections locales et régionales se sont tenues dimanche 7 novembre en Grèce….

Le peuple grec, d’abord victime des assauts des banques, a été contraint de se soumettre à un plan d’austérité sans précédent par des institutions internationales au diapason du libéralisme (FMI, UE…) et avec la complicité active d’un gouvernement totalement soumis aux banques qui ose se prétendre encore « socialiste » (et que Aubry fait applaudir) ! Voilà pourquoi les grecs résistent : les grèves et les manifestations qui rassemblent parfois jusqu`à 95% des salariés des secteurs en voie de privatisation se multiplient.

 

Les grecs ont donc adressé un message national clair au PASOK (Parti Socialiste, au pouvoir) lors de ces élections pourtant locales : NON à l`austérité ! Mais à qui a bien pu profiter cette sanction ? Au parti des abstentionnistes (45% d`abstention), malheureusement : les grecs n’ont pas vu dans le paysage politique grec d`alternative crédible.

La droite, avec 33%, ne parvient pas à dépasser les socialistes pourtant en chute libre (35%, -9 points par rapport à 2009), elle avait en effet encouragé l’austérité. L’extrême droite populiste représentée ici par le LAOS (Rassemblement Populaire Orthodoxe), avec 4% seulement, perd 2 points et ne profite pas du mécontentement des grecs. C`est déjà ça!

 

L’importance de l’union de l’autre gauche

 

Quant à l’Autre Gauche, sa très grande division ne lui permet pas malheureusement d’incarner une alternative crédible à gauche du PASOK. Avec 11%, le KKE (Parti Communiste Grec, ultra-orthodoxe) réalise une percée (+ 3 points) et peut être considéré comme le seul vainqueur de l`élection. La SYRIZA (Coalition de la Gauche Radicale) se maintient à 4.5% malgré les dissensions internes et les listes dissidentes de la Gauche Démocratique (2.5%). Enfin, ANTARSYA (Coopération de la Gauche Anticapitaliste) obtient 1.8% alors qu’elle ne dépassait pas 0.5% il y a à peine un an.
Si l’autre gauche grecque veut incarner une alternative au social-libéralisme et au libéral-conservatisme, elle devra s’unir pour créer une vraie dynamique. Rien qu’en additionnant ses scores, on obtient près de 20% et 20% c’est un bon début !

Tristan Haute

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Pour être informé des dernières publications

    Rejoignez 66 autres abonnés

  • Archives

%d blogueurs aiment cette page :