L’IVG, un combat quotidien

Pour que la femme reste l’avenir de l’Homme, la loi doit lui garantir ses libertés et ses droits. L’interruption volontaire de grossesse fait partie de ces droits pour garantir la survie de nombreuses femmes.


Aujourd’hui, un tiers des avortements dans le monde se pratique dans l’illégalité la plus totale et dans des conditions sanitaires exécrables. De cet aveuglement et de ce refus à la liberté, on dénombre plus de 68 000 décès par an et plusieurs millions de femmes mutilées qui porteront à vie leurs séquelles. Ces vies gâchées, ces vies perdues, ces vies brisées peuvent et doivent être sauvées.


Nous pouvons penser que le combat est terminé grâce à ces victoires.

 

En France, par le combat de nombreuses générations de femme et d’homme éclairées, l’IVG est devenue une conquête et un droit à la libre disposition de son corps. Simone Veil, en 1975, permit dans la lutte et face aux insultes d’un grand nombre de parlementaire de Droite en costume, d’obtenir un droit vitale aux femmes. Elle a ainsi mis fin à une injustice ancestrale par son courage. Pour lutter contre les injustices sociales, la Gauche a garanti en 1982 le remboursement par la sécurité sociale des frais de l’IVG.

 

Nous pouvons penser que le combat est terminé grâce à ces victoires. Nous pouvons penser qu’enfin et pour toujours, la femme puisse être libre de son corps. Nous l’aimerions tous mais il s’avère que la lutte doit malheureusement reprendre. Le gouvernement, par la loi Bachelot sur l’hôpital, condamne à la fermeture de nombreux centres d’interruption volontaire de grossesse. Elle condamne les femmes à l’isolement psychologique et médical dans ce moment si difficile. Elle condamne tout simplement la bonne exécution de ce droit.

Nous refusons de voir s’organiser l’enterrement de notre droit à l’IVG. Ce droit appartient autant à l’homme qu’à la femme parce qu’il est simplement l’émanation de la liberté dans une société égalitaire. L’IVG s’est gagnée dans le combat quotidien de millions d’hommes et de femmes. L’IVG perdurera et restera un droit dans notre pays par notre mobilisation commune!

Simon Ulrich

Publicités
Comments
One Response to “L’IVG, un combat quotidien”
  1. Josué dit :

    L’IVG est une tragédie qui tue des milliers d’enfants et des femmes chaque année rien qu’en France.

    Il est vraiment temps de s’engager à fond pour une politique d’accueil de la vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Pour être informé des dernières publications

    Rejoignez 66 autres abonnés

  • Archives

%d blogueurs aiment cette page :