Adresse de la FASE au Front de gauche !

Il y a trois semaines, on vous a  montré l’article L’urgence de construire une perspective politique de gauche où le M’PEP (Mouvement Politique d’Éducation Populaire) s’exprime au sujet du Front de Gauche. Cette semaine, Le Gavroche relaye l’Adresse de la FASE au Front de gauche.

Chers camarades,

Vous le savez, le projet porté par la Fédération comporte une double dimension : nous souhaitons la création d’une force politique de transformation sociale et écologique rassemblant tous les courants de la gauche d’alternative ; nous souhaitons que convergent, dans les luttes et dans les urnes, tous ceux qui veulent une alternative digne de ce nom.

Si l’actualité d’une telle ambition ne fait pour nous aucun doute, nous ne sommes pas des partisans du tout ou rien. Nous voulons être acteurs de toutes les convergences et constructions possibles, du moment qu’elles se bâtissent sans exclusive, qu’elles contribuent à battre la droite en contestant l’hégémonie du social-libéralisme à gauche, et qu’elles favorisent l’appropriation par tou-te-s du politique.

Après les mois de mobilisations intenses auxquelles nous avons participé, alors que s’annonce un redoublement des mauvais coups néolibéraux, l’extraordinaire énergie populaire qui s’est exprimée ne doit pas être découragée par l’éparpillement des organisations de la gauche de transformation.

La Fédération pour une alternative sociale et écologique continue donc à s’investir pour la construction d’un rassemblement de la gauche d’alternative, rassemblant à la fois les citoyens et toutes les forces qui le voudront, dans une dynamique de front large d’unité populaire.

Ouverte à l’implication directe du plus grand nombre, articulée aux mobilisations, l’unité de tout l’arc des forces de la gauche radicale, de transformation sociale et écologique, du NPA au Front de gauche en passant par toutes les sensibilités et réseaux de la gauche de gauche et de l’écologie radicale, pourrait être un facteur décisif d’une dynamique populaire capable de bâtir des majorités d’idées, des majorités sociales et politiques.

Il y a urgence à faire ensemble mouvement en ce sens.

Nous devons inventer de nouvelles formes d’agrégations politiques, qui permettent à la fois de faire vivre la diversité des composantes et d’assurer une cohérence d’ensemble. Nous nous engageons pour faire exister un outil collectif, une dynamique large, unitaire et populaire au lieu de rester paralysés et victimes des effets de la présidentialisation.

Vous connaissez les réflexions et propositions de la FASE.

Nous débattons avec le NPA sur les impasses d’une stratégie d’isolement identitaire et sur la manière de faire vivre une radicalité utile à l’émergence d’une véritable alternative politique.

Nous débattons avec les écologistes sur les contradictions du projet politique d’Europe écologie.

Nous souhaitons débattre avec vous.

Nous pensons que le rassemblement nécessaire ne doit pas être seulement un cartel électoral, ni seulement un regroupement de partis. Nous pensons qu’il doit tisser des liens avec les mouvements et les forces sociales. Et nous pensons qu’il doit s’ouvrir à la participation directe des citoyen-ne-s.

Nous constatons que ces questions sont débattues au sein de vos organisations.

Il faut avancer, en sachant que nous n’allons pas cesser d’être nous-mêmes et que nous ne voulons en rien imposer ce que nous estimons juste. Nous savons tous que l’action commune sur des exigences essentielles peut parfaitement s’accompagner de débats sur les différences et les divergences.

Nous avons déjà dit oui à la participation aux espaces créés par le Front de gauche pour élaborer les contenus d’un programme partagé.

Nous pensons que les trois organisations du Front de gauche peuvent partager avec nous un objectif de construction politique qui puisse rassembler et peser ensemble au sein des mouvements et lors des échéances électorales jusqu’à celles de 2012.

C’est pourquoi dans l’immédiat, nous pensons possible et nous proposons :

  • de mettre en place un cadre national de travail en commun, ouvert à toutes les forces qui le souhaiteraient,
  • de créer les conditions pour que se développent des comités locaux ouverts aux individus et à toutes les forces de la gauche de transformation.

La question est aujourd’hui simple. Il faut faire un pas en avant. Nous sommes prets à participer à une telle construction politique. Il appartient au Front de gauche de dire s’il y est prêt lui aussi. Et nous vous proposons d’envisager ensemble comment.

Le Collectif d’animation national de la FASE, le 11 décembre 2010

Publicités
Comments
One Response to “Adresse de la FASE au Front de gauche !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Pour être informé des dernières publications

    Rejoignez 66 autres abonnés

  • Archives

%d blogueurs aiment cette page :